Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Affaires européennes

INTERVENTION DE M. MICHEL BILLOUT : « ACCORDER LE STATUT DE PARTENAIRE A L’AUTORITE PALESTINIENNE »

Par / 8 juillet 2011

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L’O.S.C.E.

Belgrade, le 7 juillet 2011

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Les soulèvements populaires qui ont éclaté dans le monde arabe devraient conduire à d’importants changements dans l’ensemble du Moyen-Orient. Les peuples de cette région ont clairement démontré qu’ils aspiraient non seulement à la démocratie, mais également à une paix durable.

Nous avons déjà eu l’occasion, en février dernier, de nous réjouir des transitions démocratiques à l’œuvre dans ces pays – de nous inquiéter aussi de la répression sanglante orchestrée par des dictateurs qui s’accrochent indignement à leur pouvoir. Aujourd’hui, nous avons une opportunité historique d’apporter notre soutien aux aspirations démocratiques des peuples de la Méditerranée, en invitant l’OSCE à octroyer le statut d’observateurs à l’Autorité palestinienne et au Liban.

Comme les autres peuples arabes, les jeunes palestiniens clament, depuis quelques mois, leur désir de liberté et ont manifesté leur volonté de mettre fin aux divisions et aux affrontements entre les différents mouvements internes. Ils ont bien senti que le « printemps arabe » venait bouleverser les équilibres dans la région et qu’il pourrait avoir des répercussions positives sur le conflit israélo-palestinien.

Mais, c’est aussi nous, aujourd’hui, qui pouvons montrer que nous avons conscience de l’importance de cette nouvelle donne. De nombreuses organisations internationales ont reconnu, dans les dernières semaines, que toutes les conditions techniques étaient désormais réunies pour permettre la création d’un État palestinien viable, ayant tous les attributs de la souveraineté. Mais, le temps presse. La colonisation continue de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est et la construction du mur de séparation, la volonté d’Israël de conserver le contrôle de la vallée du Jourdain pour des raisons de sécurité viennent chaque jour mordre un peu plus sur le territoire de ce futur État et rendre sa création plus incertaine.

Le risque est grand que le désespoir des populations palestiniennes, exacerbé par cette occupation illégale et par les privations actuelles qu’ils doivent endurer ne débouche sur l’éclatement de nouvelles violences.

Il faut donc agir vite pour permettre que les résolutions des Nations unies soient enfin respectées – pour permettre surtout qu’un État palestinien souverain, ayant Jérusalem-Est pour capitale, et implanté dans les frontières d’avant la guerre de 1967 puisse enfin voir le jour.

L’OSCE est une organisation ouverte sur le monde. La sécurité de ses pays memebres est intimement liée à celle du bassin méditerranéen dans son ensemble. Elle ne peut donc pas négliger l’importance du conflit israélo-palestinien. Dans ces conditions, il me paraît important que nous nous engagions en faveur d’un règlement du conflit juste et durable. L’octroi du statut de partenaire méditerranéen serait, à mon sens, un premier pas que je juge indispensable. C’est pourquoi je soutiens la résolution qui nous est proposée.

Je vous remercie.

téléchargez la résolution adoptée par l’OSCE

Les dernieres interventions

Affaires européennes Cet accord-cadre prend en compte les intérêts bien compris de chacun

Accord de coopération entre l’Union européenne et le Viêt Nam - Par / 17 décembre 2015

Affaires européennes Les mobilisations citoyennes ont ébranlé le secret dans lequel devaient se dérouler ces négociations

Proposition de résolution européenne sur le règlement des différends entre investisseurs et États - Par / 3 février 2015

Affaires européennes Voulons-nous indemniser des entreprises étrangères pour « compenser » les conséquences de nos choix démocratiques ?

Proposition de résolution européenne sur le règlement des différends entre investisseurs et États - Par / 3 février 2015

Affaires européennes Nous, nous voulons une Europe solidaire, une Europe des peuples

Débat préalable au Conseil européen des 28 et 29 octobre 2010 - Par / 26 octobre 2010


Bio Express

Michel Billout

Sénateur de Seine-et-Marne
Membre de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elu le 26 septembre 2004
En savoir plus

Site Internet

www.michelbillout.fr
Administration