Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Télécharger le fichier en PDF Télécharger

Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC. Lire la suite

Ensemble, refusons ce déni de démocratie

Utilisation du 49.3 lors de l’examen de la loi Travail -

Par / 9 mai 2016
Un appel d’Eliane Assassi, André Chassaigne et Pierre Laurent.

Le débat sur la loi Travail est très mal engagé. L’examen du texte est en cours à l’Assemblée nationale alors que l’opposition à son contenu reste majoritaire dans le pays et que les mobilisations se poursuivent pour exiger son retrait. Le gouvernement se dit prêt à accepter des modifications, dont on ne sait d’ailleurs pas ce qu’elles deviendraient après un examen du texte au Sénat, mais il refuse de mettre en cause des points clés qui fondent la contestation, notamment sur l’inversion de la hiérarchie des normes. Dans ces conditions, il est de moins en moins probable que le texte obtienne une majorité. Si nous parvenions à cette impasse, la conséquence logique devrait être l’abandon du texte et l’ouverture d’une nouvelle discussion avec les syndicats sur des bases différentes. Des propositions existent pour cela.

À l’opposé de cette solution démocratique et raisonnable, le gouvernement envisagerait le recours au 49-3. Certains présentent l’utilisation du 49-3 comme la conséquence de l’absence de majorité, voire d’une obstruction parlementaire. Nous récusons cette analyse et la banalisation de cet usage. Si un texte n’a pas de majorité, le gouvernement doit en abandonner l’examen et reprendre une nouvelle discussion s’il le juge nécessaire. C’est la démocratie.

Le 49-3, dont nous demandons la suppression dans la Constitution, est au contraire une disposition anti-démocratique et anti-parlementaire. Il a toujours été utilisé pour permettre à un gouvernement le passage en force.

Nous appelons les parlementaires, tous les citoyens, ceux qui sont engagés dans les mobilisations contre cette loi, comme ceux qui ne le sont pas, mais sont eux aussi concernés par le respect de la démocratie et des droits du Parlement, à exiger du gouvernement qu’il renonce à utiliser le 49-3 pour imposer la loi Travail.

Ensemble, refusons ce déni de démocratie !

Les articles du dossier

Les communiqués de presse L’égalité en marche arrière

Nomination du nouveau gouvernement - Par / 18 mai 2017

Les communiqués de presse Remettre à flot le service public de la justice

Mission d’information sur le redressement de la justice - Par / 6 avril 2017

Les communiqués de presse La psychiatrie des mineurs en souffrance

Communiqué de presse suite aux conclusions de la Mission d’information sur la situation de la psychiatrie des mineurs - Par / 6 avril 2017

Les communiqués de presse En finir vraiment avec le tout carcéral 

Livre blanc sur l’immobilier pénitentiaire - Par / 4 avril 2017

Administration