Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur. Lire la suite

Situation de l’Institut kurde de Paris

Question écrite n° 16341 -

Par / 13 mai 2015

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la situation de l’Institut kurde situé 106, rue La Fayette dans le 10e arrondissement de Paris.

La France compte environ 250 000 personnes de culture kurde. Décrété d’utilité publique en 1991, l’Institut est fréquenté notamment par de nombreux étudiants et journalistes. Il a formé de très nombreuses personnes de culture kurde à l’action culturelle, au respect des droits de l’Homme et à l’égalité entre les sexes. Il a également participé à l’intégration de nombreux Kurdes dans la République française.

Suite à de drastiques diminutions de subventions publiques le budget de cet institut est en berne. Quatre employés sur six ont été licenciés. Cette situation est préjudiciable et suscite de sérieuses inquiétudes. Il lui demande ce que les pouvoirs publics comptent entreprendre pour y remédier.

Réponse de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international
Publiée le : 11/06/2015

Texte de la réponse :

Historiquement attaché à cette institution, le ministère des affaires étrangères et du développement international a contribué régulièrement au financement de l’Institut kurde de Paris. Les sommes versées annuellement s’élevaient à 115 000 € de 2002 à 2004. En 2010, la contribution du ministère était de 80 000 €.

Cette baisse progressive des crédits répond à la montée de l’autonomie institutionnelle et financière du gouvernement régional du Kurdistan (GRK).

La culture joue un rôle central dans la relation d’amitié et de confiance que la France entretient avec le peuple kurde. Ainsi, dans la région autonome du Kurdistan, la France dispose de deux écoles, d’un institut culturel et d’une antenne de l’Institut français du Proche-Orient, installée dans la citadelle historique d’Erbil, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

À Paris, le ministère des affaires étrangères et du développement international finance trente bourses par an à destination d’étudiants kurdes dont la candidature est présentée par l’Institut kurde de Paris pour un montant total annuel de plus de 400 000 euros. La France est par ailleurs pleinement engagée en Irak et auprès des autorités kurdes. Suite à la visite de Laurent Fabius le 7 août 2014, elle livre des armes au Kurdistan irakien depuis le 13 août dans le cadre de la lutte contre Daech.

Le Président de la République s’est rendu à Bagdad et à Erbil le 12 septembre pour témoigner son soutien aux autorités. La France a livré depuis l’été dernier près de 100 tonnes d’aide humanitaire à l’Irak, alors que le Kurdistan irakien accueille près de la moitié des réfugiés et déplacés internes d’Irak.

La France est pleinement consciente des difficultés financières actuelles que traverse le Kurdistan irakien.

C’est pourquoi, malgré le contexte budgétaire contraint qui est le nôtre, le ministère des affaires étrangères et du développement international a poursuivi ses efforts financiers en faveur de l’IKP en lui attribuant un financement exceptionnel de 35 000 euros en 2012 puis en 2013, et lui a versé cette même somme en novembre 2014. Enfin, pour l’année 2015, le ministre a décidé d’attribuer une subvention de 55 000 € à l’Institut kurde de Paris.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon

Une source inépuisable pour la recherche à préserver - Par / 3 mai 2017

Les questions écrites Suppression des commissariats dans le Val-de-Marne

Question au Ministre de l’Intérieur - Par / 11 avril 2017

Les questions écrites Un tiers des fermes laitières seraient en difficultés financières

Ecarts de rémunération entre les producteurs de lait et les industriels - Par / 5 avril 2017

Les questions écrites Maladie de Lyme

Question Ecrite à la Ministre de la Santé - Par / 17 mars 2017

Les questions écrites Chaque foyer est démarché téléphoniquement 4 fois par semaine

Limite du dispositif de lutte contre le démarchage téléphonique - Par / 9 mars 2017

Les questions écrites Diagnostic de puberté précoce

Question écrite à la ministre de la Santé - Par / 9 mars 2017

Les questions écrites Décrets d’application relatifs à l’anorexie et à la minceur excessive

Question à Mme la ministre des affaires sociales et de la santé - Par / 21 février 2017

Les questions écrites Légalité des contrôles d’identité

Qestion à M. le garde des sceaux, ministre de la justice - Par / 21 février 2017

Les questions écrites Reconnaissance des qualifications des infirmiers anesthésistes

Question à Mme la ministre de la fonction publique - Par / 21 février 2017

Les questions écrites Aller à l’encontre d’une scission dramatique

Statut des professeurs de l’enseignement supérieur artistique - Par / 17 février 2017

Les questions écrites La nécessité de réponses pérennes

Situation des migrants et réfugiés dans les Alpes-Maritimes - Par / 14 février 2017

Les questions écrites Bureaux de vote dans les prisons

Question écrite au Ministre de l’Intérieur - Par / 9 février 2017

Les questions écrites Accès aux services du CROUS pour tous les étudiants

Question à la ministre des Affaires sociales et de la santé - Par / 8 février 2017

Les questions écrites Lutte contre les conflits d’intérêts dans les universités

Question au Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche - Par / 6 février 2017

Administration