Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC. Lire la suite

Le Secours Populaire mis à la rue par le Front National

Hayange -

Par / 7 octobre 2016

On peut enfin le dire, nous y sommes, le Front National enclenche son grand tournant social en cette rentrée 2016-2017 !En effet, le Maire d’Hayange Fabien Engelmann (FN) n’a rien trouvé de mieux que de dépêcher un huissier le 30 septembre dernier afin d’expulser ce qu’il qualifie de « succursale du Parti Communiste » et qui diffuse « un discours pro-migrant », dans les faits le Secours Populaire.

Le SPF reconnu association de Grande Cause Nationale dès 1991 fait partie intégrante du « patrimoine social Français » au même titre que le Secours Catholique, Les Restos du Cœur, Les Petits Frères des Pauvres ou encore Emmaüs.
Implantée depuis 1978 à Hayange mais crée en 1945, le SPF compte dans ses rangs 80 000 bénévoles qui viennent en aide à près de 3 millions de personnes par an, dont plus de 700 femmes et 270 enfants sur le territoire d’Hayange.

Dans le contexte économique que nous connaissons, avec une augmentation du chômage et un accroissement de la pauvreté dû en partie à la désindustrialisation du territoire, ces associations jouent un rôle d’appui matériel, mais aussi un rôle social car ce sont de nombreux bénévoles qui chaque jours se mobilisent afin de venir en aide au plus démunis.

En décidant d’exclure le SPF d’un local qu’il occupe depuis dix ans, après avoir réduit de manière drastique puis supprimé la subvention annuelle de l’association, M.Engelmann montre là le vrai visage du FN et l’irresponsabilité du discours et des mesures que prône ce parti. Un discours de haine dirigé contre des bénévoles qui œuvrent en toute indépendance et propagent des valeurs de solidarité universelle et d’humanité. Un discours bâti sur un mépris total des personnes qui sont privées de leurs emplois et sont aux prises avec les pires difficultés.

Mais surtout, ce discours est basé sur l’exclusion, la division, et la xénophobie.

Une irresponsabilité aveugle diront certains… Pas si aveugle que ça lorsque l’on apprend qu’à l’ignominie de cette décision, s’ajoute la basse manœuvre qui consiste à permettre à l’association Fraternité Française de prendre possession des lieux. Fraternité Française ? Une association créée en 1996 de toutes pièces et de manière opportuniste afin de servir les intérêts du Front National puisque dirigée par Mireille d’Ornano, députée européenne FN, et dont la présidente d’honneur n’est autre que Jany Le Pen, la femme de Jean-Marie… De là à dire que l’association est une succursale du front national…

Déjà tristement célèbre à cause des initiatives sur fond de haine de son Maire, la Ville d’Hayange n’avait pas besoin ça.

Enfin, en tant que Sénateur de la Moselle, je tiens à exprimer mon profond soutien à ces femmes et hommes qui font vivre les valeurs de la République que sont la solidarité, l’égalité, la fraternité, le « mieux vivre ensemble » tout simplement.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Présidentielles 2ème tour, à mon avis

Positionnement quant au vote du 7 mai - Par / 25 avril 2017

Tribunes libres "Marché Président, Marché Président..."

Contre JLM la finance se mobilise - Par / 21 avril 2017

Tribunes libres L’ont-ils bien méritée ?

L’Ordre National du Mérite pas pour les lanceurs d’alerte - Par / 14 avril 2017

Tribunes libres Conflit d’intérêts

Très cher mélange des genres - Par / 7 avril 2017

Tribunes libres Et la ruralité, bor..l !

La République fragilisée - Par / 3 avril 2017

Tribunes libres Toujours plus !

Les 39 milliardaires de France - Par / 24 mars 2017

Tribunes libres Stop aux violences policières et au racisme ! 

Réunion publique à la bourse du travail de Gennevilliers - Par / 14 mars 2017

Tribunes libres Entendre les acteurs de l’aide à domicile.

Rencontre nationale des acteurs de l’aide à domicile - Par / 9 mars 2017

Tribunes libres Salauds de pauvres

Fraude des riches, fraude des pauvres - Par / 3 mars 2017

Administration