Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC. Lire la suite

Micmac, bric-à-brac, tic tac

Election présidentielle -

Par / 14 octobre 2016

Il est un sentiment de plus en plus partagé dans notre pays dans la perspective de la future élection présidentielle de 2017. Le sentiment qu’elle a déjà lassé avant même d’avoir tenté d’intéresser.

Et pourtant, on en cause, ça c’est sûr, on en cause même depuis le lendemain de l’élection de François Hollande en 2012. On nous explique que la vie politique française a pris un sacré coup de neuf avec la machine à moderniser fantastique que sont les « primaires », un système révolutionnaire de désignation des candidats qui va certainement en fin de processus nous ramener les mêmes candidats qu’il y a 25 ans !

Encore, ce ne sont pas les candidats qui posent problème, ce sont les idées qu’ils portent et les propositions qu’ils font.

Les deux quinquennats que nous venons de vivre ont causé des dégâts considérables dans la République et l’opinion publique. Ils donnent une fois de plus le sentiment que les alternances tranquilles ne changent en rien la réalité de cette société où la finance a pris le pouvoir à tous les étages, y compris ceux de Bercy. Les renoncements à s’attaquer à cette domination sans partage ont nourri une désespérance profonde dans notre peuple qui se manifeste de différentes manières, l’abstention bien sûr et puis évidemment, ce vote croissant pour le Front national.

Montée de cette tendance dans toute l’Europe.

Et puis un niveau de débat politique au ras des pâquerettes, parfois c’est vrai, il monte jusqu’au-dessous de la ceinture avec la présidentielle américaine. La « starisation » des responsables politiques qui parlent d’eux-mêmes puisqu’on ne peut plus rien dire et faire pour changer la société.

On se tue à nous le répéter, il n’y a pas d’alternative, nos enfants paieront nos dettes, nos sociétés vivent au-dessus de leurs moyens, trop d’impôts, bla-bla-bla. Les grands groupes du numérique sont prêts à diriger le monde, Google, Apple, Facebook, Amazon… laissez-les faire, vous verrez, le monde de demain sera beau et sans impôt. Et dans tout ce micmac, on entend des gens de tout côté dire « pour la première fois de ma vie, je ne sais pas pour qui je vais voter ».

Ce matin, au kiosque presse, à la une du Point de cette semaine, la photo portrait de Margaret Thatcher, Le Point ne voit que ça comme solution en 2017 ! Retour vers le futur, la machine à remonter le temps est en marche, tic tac, tic tac, tic tac… Il est temps pour nous tous de remonter la pendule du progrès… ou d’en changer les piles !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Stop aux violences policières et au racisme ! 

Réunion publique à la bourse du travail de Gennevilliers - Par / 14 mars 2017

Tribunes libres Salauds de pauvres

Fraude des riches, fraude des pauvres - Par / 3 mars 2017

Tribunes libres La France doit reconnaître l’Etat de Palestine

Lettre au Président de la République - Par / 27 février 2017

Tribunes libres Humaine culture

Opéra populaire - Par / 10 février 2017

Tribunes libres Démocrature

Brexit - Par / 3 février 2017

Tribunes libres Un Président ça Trump énormément...

Nouvelle administration américaine - Par / 27 janvier 2017

Tribunes libres Au nom de la loi !

Affaire Wildenstein - Par / 20 janvier 2017

Tribunes libres Quelle bonne année !

Les riches toujours plus riches - Par / 6 janvier 2017

Tribunes libres Brexit or not Brexit ?

Union européenne - Par / 9 décembre 2016

Administration