Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.
211

Les banlieues, entre ségrégation et formidable énergie

Ville et urbanisme

Violences policières

Par / 10 mars 2017
Entretien paru dans Initiatives.
Vous êtes élu en banlieue parisienne. Quel regard portez-vous sur les quartiers populaires et leurs habitants ? Christian Favier. D’abord, je tiens à dire que je ne partage pas cette vision qui oppose deux France : une France paisible qui réussit, et une France en recul, celle des banlieues. La banlieue est très loin d’être uniforme et recouvre des réalités urbaines, sociales, économiques totalement différentes. Elle n’est pas dans un vase clos, isolée du reste du pays : pour exemple, nombre de Val-de-Marnais vont travailler à Paris tous les jours et vice-versa. Mon constat sur la banlieue et ses (...) Lire la suite

De grandes régions très loin des citoyens

Réforme territoriale

Par / 21 octobre 2015
Tribune parue dans le n° 96 d’Initiatives. Après les différentes réformes territoriales adoptées ces derniers mois, voici donc venu le temps (...) Lire la suite

Un ébranlement de notre édifice républicain

Réforme territoriale

Par / 13 mai 2014
Dévoilé lors de son discours de politique générale, le big bang territorial de Manuel Valls remodèle l’organisation du pays pour mieux la (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Des risques spécifiques liés à la spéculation foncière

Mixité sociale aux abords des gares du Grand Paris Express

Par / 21 mars 2016
Depuis le lancement du projet du Grand Paris Express, en 2009, les sénatrices et sénateurs du groupe CRC ont toujours soutenu que, si ce projet est à titre principal un projet de (...) Lire la suite

Bio Express

Christian Favier

Sénateur du Val de marne - Président du Conseil départemental
Membre de la commission des lois
Elu le 25 septembre 2011
En savoir plus

Dernieres vidéos

38 % de la finance mondiale relève de la finance de l’ombre. 80 000 milliards de dollars sont ainsi gérés dans ce système, hors de tout contrôle.
Administration