Société

Un service civique considéré comme un simple palliatif au chômage

Affaires économiques

Egalité et citoyenneté : article 10

Par / 4 octobre 2016
Soyons clairs, aujourd’hui, le dispositif est vu comme un palliatif au chômage, manquant son objectif fondamental d’engagement civique. Tout ce qui aurait pu le sécuriser et le distinguer d’un emploi a été, selon moi, rejeté au nom même de cette non-substitution. Ainsi, être en service civique aujourd’hui, c’est parfois effectuer quarante-huit heures de présence par semaine, indemnisées 573 euros, dont 106 euros à la charge de la structure, sans cotiser pour les droits sociaux et sans bénéficier des acquis des salariés. Et ce n’est pas le manque budgétaire continu de l’Agence du service civique qui (...) Lire la suite

Réponse du Préfet

Situation d’ADALEA

Par / 20 juillet 2016

Inquiétudes sur le poste de chargé de mission aux droits des femmes en Côtes-d’Armor

Courrier à madame la secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes

Par / 18 janvier 2016
Madame la Secrétaire d’État aux Droits des Femmes, Le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles, s’implique en (...) Lire la suite

Les autres interventions

Tribunes libres Pas d’entorse à la laïcité

Principes républicains - Par / 18 décembre 2015


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission commission de la culture, de l'éducation et de la communication
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus

Site Internet

www.christineprunaud.fr

Dernieres vidéos

1500 prisonniers palestiniens, dont Marwan Barghouti, observent une grève de la faim depuis maintenant plus d’un mois.
Administration