Les courriers officiels

79

Ce conflit ne restera pas sans conséquence et laissera des traces

Demande d’audition des dirigeants et des syndicats d’I-télé

Par / 16 novembre 2016
Madame Catherine Morin-Desailly
Présidente de la Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication
15 rue Vaugirard
75006 Paris
Madame la Présidente, Après cinq longues semaines de grève les journalistes d’Itélé ont repris le travail. Quelle que soit l’évolution de la situation, ce conflit ne restera pas sans conséquence et laissera des traces tant il est significatif des problématiques graves qui touchent le monde des médias et de la presse en particulier. La représentation nationale et la Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication du Sénat doit se saisir de cette problématique. En ce sens, nous vous sollicitons afin que vous puissiez organiser des auditions qui permettront de rencontrer la direction et (...) Lire la suite

Réponse du Préfet

Situation d’ADALEA

Par / 20 juillet 2016

Cette ferme-charcuterie a entrepris des démarches afin d’obtenir l’agrément de son établissement

Ferme de la Mare 

Par / 27 avril 2016
Courrier à l’attention de Mme Martine Pinville - Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie (...) Lire la suite

Les autres interventions

Les courriers officiels Inquiétudes sur le poste de chargé de mission aux droits des femmes en Côtes-d’Armor

Courrier à madame la secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes - Par / 18 janvier 2016

Les courriers officiels Situation des prisonniers palestiniens

Réponse de Monsieur FABIUS, Ministre des affaires étrangères et du développement international - Par / 29 octobre 2015

Evénements passés


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission commission de la culture, de l'éducation et de la communication
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus

Site Internet

www.christineprunaud.fr

Dernieres vidéos

38 % de la finance mondiale relève de la finance de l’ombre. 80 000 milliards de dollars sont ainsi gérés dans ce système, hors de tout contrôle.
Administration