Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.
211

Redonnons espoir à nos territoires

Institutions, élus et collectivités

Collectivités

Par / 10 mars 2017
Editorial paru dans Initiatives.
Quand en février 2012 je m’adressais aux maires et élus locaux de mon département d’Indre-et-Loire, tous les espoirs étaient permis. La nouvelle majorité de gauche au Sénat devait donner un nouvel élan à nos communes. Jean-Pierre Bel, le nouveau président du Sénat depuis le 1er octobre 2011 appelait aux Etats Généraux de la Démocratie Locale et lançait un questionnaire auprès de tous les élus. En même temps que je disais mon inquiétude sur les lois qui étaient maintenues, j’appelais les maires à se mobiliser. « Une réforme ambitieuse doit prendre en compte l’égalité des droits sur le territoire, le maintien (...) Lire la suite

Les communes encore maltraitées

Budget 2017

Par / 14 novembre 2016
Tribune parue dans Initiatives n°101. Le projet de loi de finances pour 2017 est présenté par le gouvernement comme « plus solidaire et (...) Lire la suite

Une ponction injuste et contre-productive sur les collectivités

Baisse des dotations de l’Etat

Par / 18 décembre 2015
Entretien paru dans le n° 97 d’Initiatives. Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit une nouvelle réduction de la dotation globale (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Une régression politique majeure pour le développement des territoires et la démocratie locale

Abrogation de la réforme des collectivités territoriales

Par / 23 septembre 2011
A l’heure où la baisse continue de la participation des citoyens aux élections locales appelle le renforcement de la démocratie locale et exige que nous réfléchissions aux moyens (...) Lire la suite

Bio Express

Marie-France Beaufils

Sénatrice d’Indre-et-Loire
Membre de la commission des finances
Elue le 23 septembre 2001
En savoir plus

Dernieres vidéos

38 % de la finance mondiale relève de la finance de l’ombre. 80 000 milliards de dollars sont ainsi gérés dans ce système, hors de tout contrôle.
Administration