Culture et médias

Restitution par la France de biens culturels au Bénin

Les courriers officiels

Lettre collective à la ministre de la Culture

Par / 14 avril 2017
Madame la Ministre de la Culture et de la Communication, En mars dernier, Jean-Marc Ayrault a transmis par lettre à son homologue béninois Aurélien Agbénonci la fin de non-recevoir que la France opposait à la demande de restitution des trésors des rois du Dahomey, exprimée par le gouvernement béninois le 27 juillet 2016. Ces biens culturels inestimables, propriétés du Quai Branly, sont en effet arrivés en France en 1892 suite au pillage du palais royal d’Abomey par les troupes coloniales du général Dodds. Le refus français s’appuie sur deux faits précis, la possession de ces biens par la France (...) Lire la suite

Une décision incohérente et préjudiciable

Déconventionnement de la Compagnie du Désordre

Par / 17 octobre 2016
Lettre à Madame la Ministre de la Culture et de la Communication Madame la Ministre, Je me permets d’attirer votre attention sur le (...) Lire la suite

Des revenus en berne, une protection sociale considérablement amoindrie

Difficultés des correcteurs dans l’édition

Par / 14 octobre 2016
Question écrite n° 23624 M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur les difficultés (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Alerte aux multiplexes, menace pour la diversité culturelle

Exploitation cinématographique indépendante

Par / 27 février 2014
Un nombre important de multiplexes ont été créés ces dernières années, déstabilisant profondément les petites et moyennes salles de cinéma et notamment l’exploitation (...) Lire la suite

Les autres interventions

Les questions écrites Les missions d’un « musée de France » mises à mal

Situation au musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône - Par / 4 juillet 2016

Affaires culturelles L’ambition culturelle de la France mérite davantage d’audace

Liberté de la création, architecture et patrimoine : conclusions de la CMP - Par / 29 juin 2016

Les questions écrites Une offre culturelle en berne

Situation du musée Jean-Jacques Rousseau - Par / 26 mai 2016

Les questions écrites Une concertation nécessaire

Situation du centre dramatique de l’océan indien à La Réunion - Par / 21 avril 2016

Affaires culturelles La France a besoin d’une politique publique de grande ambition

Liberté de création, architecture et patrimoine - Par / 9 février 2016

Les questions écrites Un accès à l’information inégalitaire

Accès des malentendants à l’information dans les médias télévisuels - Par / 26 novembre 2015

Affaires culturelles La protection de l’enfance mérite mieux qu’un dispositif à géométrie variable

Suppression de la publicité commerciale dans les programmes jeunesse de la télévision publique - Par / 21 octobre 2015

Les questions écrites Situation de Radio France

Question écrite n° 15328 - Par / 19 mars 2015

Les questions écrites Des logiques d’austérité néfastes

Difficultés des scènes de musiques actuelles - Par / 5 février 2015

Les courriers officiels Grenier des Grands Augustins (atelier de Picasso)

Lettre à la Ministre de la Culture et de la Communication - Par / 7 mai 2014

Les questions écrites Situation des marchands de journaux

Question écrite n° 10654 - Par / 21 février 2014

Affaires culturelles Il est urgent d’accompagner la transition des modèles économiques de la presse

TVA applicables à la presse imprimée et à la presse en ligne - Par / 17 février 2014

Les courriers officiels Sur l’indemnisation chômage des intermittents du spectacle

Lettre à Marie-Christine Blandin, Présidente de la commission des affaires culturelles - Par / 14 février 2014

Les courriers officiels Alignement de la TVA Presse

Lettre à la ministre de la culture - Par / 20 décembre 2013


Bio Express

Pierre Laurent

Sénateur de Paris - Secrétaire national du PCF
Membre de la commission des Affaires culturelles
Elu le 20 mai 2012
En savoir plus

Site Internet

www.pierrelaurent.org

Dernieres vidéos

38 % de la finance mondiale relève de la finance de l’ombre. 80 000 milliards de dollars sont ainsi gérés dans ce système, hors de tout contrôle.
Administration