Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Centre d’information et de documentation jeunesse

Nécessité de financements publics pour le CIDJ à la hauteur des besoins -

Par / 29 juin 2015

Question écrite n° 17159

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports sur le centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ), association française créée en 1969 par le ministère de la jeunesse et des sports.

Dans un avis de mars 2015 le conseil économique, social et environnemental (CESE) insistait sur l’urgence de sécuriser les parcours d’insertion des jeunes compte tenu du fait qu’un jeune sur cinq vit sous le seuil de pauvreté et que 23,8 % des jeunes sont au chômage. Ce même avis rappelle la recommandation du CESE « de faire du réseau information jeunesse (…) la porte d’entrée coordonnant l’accès à l’information des jeunes ».

L’assemblée des région de France appelait dans une lettre ouverte publiée le 2 mars 2015 à ce que les jeunes « puissent disposer d’une information unifiée et lisible, d’actions coordonnées entre des partenaires complémentaires, d’un accompagnement bienveillant et exigeant à la fois » considérant qu’« agir collectivement pour notre jeunesse est donc une véritable urgence démocratique ».

Parmi les objectifs principaux du plan « priorité jeunesse » figure la création « d’un service public d’information, d’accompagnement et d’orientation qui réponde à la diversité des besoins des jeunes ».

Pourtant le CIDJ a vu ses effectifs baisser de 40 % en dix ans, sans que la question de sa capacité à assumer l’ensemble de ces objectifs ne soit jamais posée. Le choix de l’État de ne plus assurer le financement du CIDJ à la hauteur de ses activités est préjudiciable aux salariés, aux jeunes susceptibles de le fréquenter et à l’intérêt général.

Par ailleurs, une lettre du 24 juin 2015 rédigée par l’ensemble des membres du bureau du CIDJ, et notamment adressée au ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, informe des risques financiers que le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévu fait courir au CIDJ.

Pour toutes ces raisons, il lui demande ce qu’il compte faire en vue de financer le CIDJ à la hauteur des besoins qui se posent dans la société.

Les dernieres interventions

Les questions écrites C’est un enjeu d’intérêt général insuffisament pris en compte

Accessibilité des logements en milieu rural aux personnes handicapées - Par / 20 juillet 2017

Les questions écrites Situation du centre hospitalier William Morey de Chalon-sur-Saône

Un état des choses préjudiciable et dangereux pour les populations - Par / 19 juillet 2017

Les questions écrites Des anomalies liées à ce logiciel concerneraient de nombreux collèges

Difficultés du logiciel d’orientation des élèves de troisième - Par / 13 juillet 2017

Les questions écrites Festival Saint-Maur en Poche : la gratuité en danger ?

Question écrite à la Ministre de la Culture - Par / 11 juillet 2017

Les questions écrites Santé des personnes LGBT+

Question écrite à la Ministre de la Santé et des Solidarités - Par / 4 juillet 2017

Les questions écrites Stérilet Mirena, un nouveau scandale sanitaire ?

Question écrite à la Ministre de la Santé et des Solidarités - Par / 26 juin 2017

Les questions écrites Musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon

Une source inépuisable pour la recherche à préserver - Par / 3 mai 2017

Les questions écrites Suppression des commissariats dans le Val-de-Marne

Question au Ministre de l’Intérieur - Par / 11 avril 2017

Les questions écrites Un tiers des fermes laitières seraient en difficultés financières

Ecarts de rémunération entre les producteurs de lait et les industriels - Par / 5 avril 2017

Administration