Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Un système économique qui met la planète en danger

COP21 -

Par / 21 octobre 2015

Tribune parue dans le n° 96 d’Initiatives.

Dans quelques semaines, la communauté internationale aura la responsabilité historique de trouver un accord universel à Paris permettant de lutter contre le dérèglement climatique en accélérant la transition vers des sociétés sobres en carbone. Aujourd’hui, le diagnostic est connu : au-delà de 2 °C supplémentaires, les conséquences pour la planète seront catastrophiques et ingérables.

Événements climatiques extrêmes, pénurie d’eau et de nourriture engendreront conflits et migrations. Nous disons, et nous sommes nombreux à le dire, que le capitalisme, qui exploite les ressources et les hommes pour la satisfaction de 1 % des humains les plus fortunés de la planète, est la cause de tous les désordres constatés et notamment du dérèglement climatique.

Pour Naomi Klein, journaliste altermondialiste, il existe une contradiction fondamentale entre l’espoir d’une économie soutenable et les Traités de commerce internationaux « conçus pour permettre aux multinationales de scanner la planète pour trouver la main-d’œuvre la moins chère et la plus disciplinée ». Les populations, les syndicats, les associations, les représentants institutionnels partagent le même avis : les dérèglements climatiques renforcent les inégalités et la pauvreté.

Le défi est de réussir à rassembler tous ceux qui partagent cette analyse afin qu’ils pèsent davantage sur les décisions à prendre. Aujourd’hui, la question n’est pas : est-ce qu’un accord global est possible lors de la COP21, mais plutôt, comment nous mobilisons-nous pour faire réussir la COP21 ? Pierre Laurent a indiqué que « nous sommes sur tous les fronts des débats politiques et citoyens » en insistant sur l’importance « de la réappropriation citoyenne des enjeux scientifiques pour des prises de décisions démocratiques éclairées ».

Par ailleurs, l’ONU vient d’adopter un programme ambitieux pour la planète en approuvant une feuille de route constituée de 17 objectifs (1) de développement durable, dont un pour la première fois spécifiquement dédié au climat, qui devront être mis en œuvre d’ici à 2030. Ce plan d’action vient remplacer les huit « objectifs du millénaire pour le développement » adoptés en 2000 ; et il a pour but de combattre la pauvreté, les inégalités et le dérèglement climatique. Pour la première fois, comme le souligne le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, il s’agit là d’un ensemble d’objectifs planétaires que tous les pays ont acceptés et qui s’appliquent à chaque nation.

Soyons bien clairs : l’objectif de réduction des gaz à effet de serre est indispensable. Mais tous les objectifs sont liés et les premiers d’entre eux sont l’élimination de la pauvreté et de la faim, l’accès à une bonne santé, à l’éducation… C’est le même combat. Concernant la France, le chef de l’État s’est engagé très récemment à augmenter de 2 milliards d’euros son niveau d’aide au développement, ce qui le porterait à 5 milliards d’euros. C’est un signal utile et attendu de la communauté internationale. Il reste à traduire cette annonce dans un prochain projet de loi de finances, or il semblerait que le budget 2016 ne contienne aucun crédit destiné à concrétiser cette promesse.

Nous devrons donc rester vigilants en la matière. Dans la lutte contre le dérèglement climatique, la question de l’énergie est centrale. Production, mix énergétique, sobriété, engagement des collectivités, mobilisation des particuliers, tout doit être discuté. Mais tant que les entreprises d’extraction d’énergies fossiles, celles-là mêmes qui produisent des gaz à effet de serre, bénéficieront de subventions à hauteur de 4,74 mille milliards d’euros par an, 4740 milliards d’euros estimés pour 2015, et que nous n’utiliserons pas d’abord ces sommes colossales pour faire avancer la recherche pour d’autres énergies, alors nous n’y arriverons pas. Une étude a montré que 100 % de l’énergie nécessaire dans le monde pourrait être fournie par l’eau, le vent et le soleil dès 2030.

Une fois de plus, nous devons réaffirmer que l’argent existe et que la richesse produite dans le monde est suffisante pour satisfaire aux besoins essentiels des peuples. Il faut juste revoir comment on utilise l’argent et comment on répartit les richesses. La COP21 n’est qu’une étape, mais c’est une étape cruciale pour atteindre l’objectif des 2 °C. Oui, l’humanité est confrontée à un formidable défi. Soyons des bâtisseurs de l’avenir.

(1) Consultez les 17 objectifs adoptés par l’ONU sur www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-
de-developpement-durable/

Initiatives n° 96

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Humaine humilité !

Jusqu’où va l’extravagance de l’argent ? - Par / 23 juillet 2017

Tribunes libres Dolce vita pour les fortunes de France !

Classement des 500 premières fortunes - Par / 7 juillet 2017

Tribunes libres Je suis un chercheur d’or !

Des pépites pour nos combats - Par / 30 juin 2017

Tribunes libres De quoi Macron est-il le nom ?

Dans les traces de Hollande - Par / 23 juin 2017

Tribunes libres Au régime désormais...

Le trésor de guerre de la marque à la pomme - Par / 19 juin 2017

Tribunes libres Mac Donald’s est obèse… financièrement

Rassemblement contre l’évasion fiscale - Par / 9 juin 2017

Tribunes libres Kafka ou Ubu ?

Pour une place PMR - Par / 2 juin 2017

Tribunes libres Treize années à votre service

Bilan du second mandat 2011- 2017 - Par / 30 mai 2017

Tribunes libres Macron 1er

Intronisation présidentielle - Par / 19 mai 2017

Tribunes libres Présidentielles 2ème tour, à mon avis

Positionnement quant au vote du 7 mai - Par / 25 avril 2017

Tribunes libres "Marché Président, Marché Président..."

Contre JLM la finance se mobilise - Par / 21 avril 2017

Tribunes libres L’ont-ils bien méritée ?

L’Ordre National du Mérite pas pour les lanceurs d’alerte - Par / 14 avril 2017

Tribunes libres Conflit d’intérêts

Très cher mélange des genres - Par / 7 avril 2017

Tribunes libres Et la ruralité, bor..l !

La République fragilisée - Par / 3 avril 2017

Administration