Aide et conseils pour renforcer la bulle parentale à Lorgues

Caroline Chassagne a fondé l’association « Bébébulle » il y a quelques semaines, en tant qu’ostéopathe pédiatrique et périnatale. Un but? Apporter soutien et conseils aux nouveaux ou futurs parents.

Ostéopathe pédiatrique et périnatale, Caroline Chassagne a fondé il y a quelques semaines l’association « Bébé bulle ». Son but? Soutenir et conseiller les futurs ou jeunes parents.

Ostéopathe pédiatrique et périnatale, Caroline Chassagne a fondé il y a quelques semaines l’association "Bébé bulle". Son but? Soutenir et conseiller les futurs ou jeunes parents.

« Ah si seulement je savais. » « Si quelqu’un me disait que… » Ces mots, Caroline Chassagne les entend tous les jours dans son bureau.

Ostéopathe pédiatrique et périnatale à Lorgues depuis plus d’une décennie, la jeune femme vient de créer sa propre association : « Bébébulle ».

Unique sur le territoire, cette initiative répond à un objectif précis : aider les jeunes parents ou futurs jeunes parents à les sensibiliser à un événement qui, s’il est heureux, est si bouleversant dans la vie.

« De par mon métier, je rencontre tous les jours des femmes enceintes, qui veulent un bébé ou qui viennent d’accoucher. Et le même constat revient sans cesse, selon Caroline Chassagne. Il y a un manque d’information flagrant à chaque étape de la parentalité : de problèmes d’infertilité, avec la grossesse, pendant la période post-partum et pédiatrique. Les hôpitaux étant surchargés, ce temps d’information ne peut souvent pas être pris. « 

A cela s’ajoute une autre difficulté, que déplore Caroline Chassagne : « la communication entre professionnels n’est pas toujours facile. Nous sommes tous dans nos bureaux et nous ne réseautons pas assez, surtout en milieu libéral ».

Conférences et groupes de parole

À travers « Baby Bubble », le Lobby entend « restituer aux parents des informations gratuites mais de qualité. Créer un travail multidisciplinaire qui permet une communication et des soins cohérents et efficaces ».

Des synergies impliquant à la fois les professionnels et les patients qui n’auront plus à chercher ou à appeler une pléthore de numéros avant de trouver le bon praticien.

Concrètement, ces objectifs mobilisent déjà activement une vingtaine de professionnels de la santé et spécialistes de la périnatalité : médecin, gynécologue, obstétricien, kinésithérapeute, ostéopathe, orthophoniste, etc.

Et l’information arrive de différentes manières : sur les réseaux sociaux, notamment à travers des entretiens avec des professionnels, qui répondent aux questions les plus fréquemment posées par les parents. Mais aussi lors de conférences et de groupes de discussion, régulièrement organisés par Caroline Chassagne.

Un défi de taille pour cette jeune maman, qui a à la fois ses motivations professionnelles et personnelles.

« En tant que femme moi-même, j’ai traversé plusieurs étapes : infertilité, voyage PMA, grossesse, post-partum, allaitement, etc. Ce sont des problèmes que je connais, tant sur le plan professionnel que personnel. J’ai mis la pression pour qu’elle fasse tout cela », raconte Caroline, qui veut. développer au maximum leur action. « A terme, l’idée est d’ouvrir des antennes sur tout le département, et pourquoi pas sur toute la France s’il y a de l’espoir ! »

Recevez chaque matin l’essentiel de l’info

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info

Accueil Parents Aide et conseils pour renforcer la bulle parentale à Lorgues