Groupe CRC Bernard Vera Sénateur de l'Essonne

Droits de l’homme

L’esclavage concernerait encore entre 150 000 et 300 000 personnes en Mauritanie

Les courriers officiels

Ségrégation raciale

Par / 10 novembre 2016

Madame Michèle André
Sénatrice du Puy-de-Dôme
Présidente de la commission des Finances du Sénat
Présidente déléguée du groupe d’amitié France-Afrique de l’Ouest pour la Mauritanie

Monsieur Jean-Marc Ayrault
Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International
Hôtel du Ministre des Affaires étrangères
37 quai d’Orsay
75007 Paris

La Constitution de la République Islamique de Mauritanie, révisée en 2012, dispose à la fois une égalité totale entre l’ensemble des citoyens mauritaniens (article 1er) et une interdiction de l’esclavage (article 13). Pourtant, si l’état du Droit semble ne souffrir d’aucune variante d’interprétation, la situation actuelle en Mauritanie pose question. En effet, comme l’ont souligné plusieurs Organisations Non Gouvernementales (Walk Free, Initiative de la Résurgence du mouvement Abolitionniste, El Hor, SOS Esclaves,…) et la rapporteuse spéciale de l’ONU sur les formes contemporaines de l’esclavage, Urmila (...) Lire la suite

Stop à la répression en Tunisie !

Manifestations populaires en Tunisie

Par / 13 janvier 2011
Les sénateurs du groupe CRC-SPG expriment leur vive émotion devant l’ampleur de la répression du mouvement social tunisien. A l’heure où (...) Lire la suite
Administration