caractéristiques

    0
    183

    Dans les jeux de rôle, les caractéristiques, ou attributs, sont des évaluations chiffrées des capacités du personnage (personnage-joueur ou non-joueur), de ses forces et de ses faiblesses. Contrairement aux compétences, qui s’appliquent dans des domaines ciblés (action précise du type « saut », « crocheter une serrure », « connaissance des légendes »), les caractéristiques sont très générales, du type « intelligence », « force » ou encore « dextérité ». Une caractéristique représente ce qu’est le personnage par nature (l’héritage de la naissance) et comment il s’est construit (son éducation, son mode de vie). On distingue en général trois types de caractéristiques : les caractéristiques physiques : force, agilité (équilibre, coordination des mouvements), dextérité (habileté manuelle), endurance (résistance à la fatigue), constitution (résistance aux poisons et aux maladies), beauté… les caractéristiques mentales : intelligence, mémoire, volonté (résistance morale), charisme (magnétisme, capacité à communiquer), empathie (sentir l’ambiance, l’humeur des gens)… les caractéristiques surnaturelles : capacité à la magie, à la parapsychologie… Le nombre de caractéristiques est très variable selon les jeux. Par exemple : 1 : dans certains jeux, les protagonistes mineurs (personnages non-joueur) disposent juste d’une estimation de leur puissance globale, qui détermine la réussite de toutes leurs actions ; c’est le cas par exemple du niveau des monstres dans Tunnels & Trolls ; 2 : dans les jeux simples (pour l’initiation, ou pour jouer rapidement en improvisant) ; les caractéristiques sont en général « physique » et « mental » ; dans les livres-jeu de la série Loup Solitaire, le personnage n’a que deux caractéristiques qui sont « habileté » et « endurance » ; 6 à 8 : c’est le cas le plus fréquent (6 pour Donjons et Dragons, 7 pour RuneQuest, 8 pour Palladium) ; 14 dans Rêve de Dragon.