parler

    0
    207

    La parole est le langage articulé symbolique humain destiné à communiquer la pensée, est à distinguer des communications orales diverses, comme les cris, les alertes les gémissements… « Articuler la parole » consiste à former des signes audibles, les syllabes, formant les mots qui constituent des symboles. Métaphoriquement, la parole est devenue toute communication s’adressant à l’esprit (parler avec le regard, la gestuelle, le silence, etc.). L’étymologie du mot parole est la même que celle du mot parabole, en grec le mot signifie « rapprochement, comparaison ». La parole est le langage incarné de l’homme. La parole est singulière et opère un acte de langage qui s’adresse à un interlocuteur, éventuellement soi-même, mentalement, ou à un support par l’écrit par exemple. La parole permet d’exprimer des besoins, pensées, sentiments, souffrances, aspirations, du locuteur. La parole peut aussi constituer une observation plus ou moins subjective des faits, ou encore être la formulation d’une demande. Elle permet de témoigner d’un changement de conception du monde (épistémè). Dans ce sens, une vérité est la tentative de description de la réalité à l’aide de la parole. L’usage social de la parole a déterminé des langages particuliers nommés idiomes, langues, dialectes, parlers… L’utilisation d’une langue ou le choix des mots n’est pas neutre parce que le langage structure la pensée. Les querelles linguistiques ou atteintes aux langues peuvent être des tentatives de sujétion de l’homme en imposant des paradigmes, comme dans le cas de la langue ou des expressions d’un groupe dominant. La parole permet de communiquer l’abstraction et permet sa mémorisation. Une abstraction peut permettre la création de concepts nouveaux distincts de la réalité. La parole est depuis longtemps physiquement mémorisée sur des supports divers, d’abord par les images comme avec l’art rupestre il y a plus de 30 000 ans. Puis par l’écriture, dont la date d’apparition marque le début de l’histoire (en Mésopotamie en 3500 avant J-C). Et enfin, de nouveau les images reprennent l’ascendant sur l’écriture avec le développement des supports audio-visuelles dans les sociétés contemporaines.