Jardinage : le temps des récoltes

l’essentiel

Après avoir passé une bonne partie de l’année à s’occuper de votre jardin, l’été est le moment des récoltes. Notre jardinier Jérôme vous donne ses conseils pour réussir au mieux cette étape et profiter du fruit de votre travail. Il vous dira également comment garder la marjolaine à portée de main.

 » À la fraîche »

" À la fraîche"

Nous entrons dans la saison des récoltes. Nous avons deux options  : les consommer rapidement ou les conserver pour l’hiver.

La récolte est une étape importante et délicate. Pour être plein de saveurs, il est important de récolter au bon moment et dans de bonnes conditions.

Le matin « frais », récoltez les légumes verts, ceux qui ont un goût tendre et sucré : salades, haricots et petits pois, concombre et courgette, radis et navets nouveaux, herbes fraîches.

Bien trier 

Bien trier 

Par temps très chaud, il faudra les arroser la veille pour qu’elles soient bien tendres.

Un peu plus tard dans la matinée, une fois la rosée séchée, nous cueillerons les légumes que nous souhaitons conserver quelques jours  : carottes et pommes de terre nouvelles, haricots frais.

Ce sera aussi le cas des légumes récoltés au jardin le week-end, qui sont ramenés en ville le dimanche soir.

La marjolaine

La marjolaine

Aussi les matins d’été et d’automne vous cueillirez les racines de conservation pour l’hiver  : carottes, pommes de terre, betteraves, panais, etc.

Une fois déracinés, ils resteront dans le sol pendant un certain temps. Avant de les rentrer, encore faut-il les trier et mettre de côté ceux qui sont abîmés, pour pouvoir les manger rapidement.

L’herbe des tomates

L'herbe des tomates

Tomates, aubergines, poivrons, melons, pastèques seront plus parfumés en plein soleil. Parmi les légumes de conservation, les bulbes (ail, oignon, échalote) seront récoltés à midi et laissés en plein soleil. Comme dans les courges d’automne et les citrouilles, les haricots secs.

Si le temps est très sec, ils y resteront plusieurs jours. Au contraire, si le temps devient humide, ils seront introduits et mis à sécher dans un endroit le plus aéré possible, étalés ou suspendus.

Qui a créé le jardin à la française ?

Qui a créé le jardin à la française ?

Ses petites feuilles arrondies d’un vert laiteux et ses fleurs en coquillage blanc l’empêchent d’être confondu avec l’origan français aux feuilles vert bouteille et aux fleurs roses.

Sa saveur est similaire à celle de l’origan italien sur les pizzas. C’est une plante méditerranéenne vivace, qui craint les gelées de -4 à -6°C. Elle est vivace si l’hiver est assez doux.

  • Il est planté au soleil, dans un endroit abrité à 30 cm. Il est frugal, mais un apport de compost et un arrosage régulier favorisent son développement. Il est récolté au besoin.
  • Pour l’hiver, les brindilles sont ramassées et effeuillées avant que les feuilles ne sèchent à l’ombre. C’est l’herbe des tomates cuites  : pizzas, coulis, osso bucco, ratatouille… Et une délicieuse tisane digestive aux herbes.

Quelles fleurs avec les carottes ?

L’expression « jardin à la française » désigne un jardin régulier, composition qui atteint son apogée en France sous le règne de Louis XIV (1638-1715) grâce aux travaux d’André Le Nôtre (1613-1700).

Quelles sont les caractéristiques d’un jardin à la française ? Les caractéristiques du jardin à la française.

Quelle association avec carottes ?

Un plan général symétrique, organisé en lignes droites. …

Accueil Jardinage Jardinage : le temps des récoltes